Aiguilles d'Etretat - Jean-Luc Faisans (Creative Commons)

Mouillage à Étretat les 9 et 10 août

organisé par Denis Fousse :

Si météo le veut…

Après une belle journée de voile, nous mouillerons notre ancre devant Étretat, dans sa petite baie.

Nous profiterons de l’annexe pour débarquer et visiter Étretat. Puis une bonne baignade, avant le dîner et de passer la nuit au mouillage.

pour tout renseignement et inscription : 02 35 41 14 49

* image à la une: Faisans.jeanluc de fr.wikipedia.org (licence CC By SA)

Une réflexion sur « Mouillage à Étretat les 9 et 10 août »

  1. Sous le soleil en compagnie des crevettes…
    Sous le soleil en compagnie des crevettes... - TML Voile
    l’apéro sympa sur le bateau à voile
    l'apéro sympa sur le bateau à voile - TML Voile

    Si Météo l’avait voulu :

    Nous aurions pu par une belle journée de voile , mouiller notre ancre devant Etretat, puis débarquer en annexe et visiter le site. Après une baignade suivie d’un bon dîner, passer la nuit au mouillage dans les bras de Morphée…

    Hélas, Poséidon ne l’a pas entendu de cette oreille. Son ami Eole fortement courroucé par notre outrecuidance, a soufflé pendant les deux jours du SO 5 à 6 BF près des côtes , Grand frais au large toute la nuit du samedi au dimanche , nous envoyant en prime une houle moyenne de 70 cm , interdisant tout mouillage en Normandie.

    Dans ces conditions, après concertation avec Alain et Benjamin, nous jugeons inutile de faire preuve d’insistance, pas question pour TML de suivre l’exemple d’Ulysse, de jouer les fiers, et risquer d’être condamnés à errer sur les mers de la baie de Seine entre Étretat et Courseulles (limites du monde civilisé).

    Nous décidons prudemment de modifier notre programme, et de l’adapter aux désirs de Dame Météo.

    Les volontaires sont nombreux ! nos trois bateaux remplis d’équipières et d’équipiers prêts pour l’occasion ! Benjamin est sur Tailana, Alain sur Salsa et moi sur Nomade. L’équipage est constitué de récidivistes des sorties TML : Christine( ma Dauna), Christa, Héléna, Carole et Ludovic.

    Nous appareillons vers 11h pour Ouistreham, un ris dans la GV et un tour dans le génois. Au près toute la journée, nous commençons par virer la LH8 afin de rentrer dans la baie jusqu’à l’embouchure de la Dive. Ces deux longs bords effectués, nous constatons que la mer est nettement moins formée dans la baie. Moins freiné par les vagues le bateau avance plus vite. Nous larguons les ris et tirons ensuite des bords dans la baie sans jamais dépasser la hauteur de la Nord Merville. Nous en profitons pour approcher les côtes de Houlgate, Cabourg et Merville. C’est une succession de villas bourgeoises de styles 19ème surplombant de longues plages de sables. Vers 19h nous rentrons dans le chenal de Caen, et attendons les deux autres bateaux partis plus tard. Il est 20h30 l’heure de la dernière écluse et ils ne sont toujours pas arrivé. Benjamin a appelé l’éclusier : il nous attend !!! il y a encore des gens sympa ! à 21h nous sommes dans le port de plaisance. Ouistreham est à 18 Milles du Havre , nous n’avons jamais été en dessous de 4 noeuds mais vent debout, 8 bonnes heures ont été nécessaires pour arriver ! la pluie annoncée n’est pas venue, en fait, elle attendra que nous soyons tous couchés pour tomber abondamment toute la nuit.

    Sous les nuages qui défilent, nous nous retrouvons ensemble les 16 marins d’un jour , sur Tailana à prendre un apéritif bien mérité où les uns font connaissance, certains racontent les péripéties de la journée et d’autres enfin leurs anecdotes maritimes.

    Dimanche matin, à 8h30 nous passons l’écluse, et nous nous mettons à couple sur le ponton d’attente : quartier libre jusqu’à 11h. L’équipage en profite pour aller flâner sur le marché de poissons. Des jolies petites crevettes vivantes toute sautillantes rencontrées sur l’étal d’un pêcheur vont finir leur journée avec nous, après que nous leur ayons préparé un bon jacuzzi brûlant aromatisé aux herbes. Elles seront accompagnées d’une bonne bouteille de vin blanc qui attends son tour dans le frigo. Pendant ce temps nos amis les Douaniers nous ont fait l’honneur d’une visite dominicale à bord.

    Le vent a forci, un bon 6 Bf de SO nous pousse en ligne droite jusqu’au Havre. Sous génois seul nous quittons le chenal de Caen à 11h 15. La météo nous a promis une journée de pluie , mais comme souvent Astarté en a décidé autrement, un superbe soleil nous accompagne toute la journée de dimanche. A 15h 15 nous coupons la hève.

    Sous le soleil, les 16 marins se retrouvent sur Nomade en compagnie des crevettes et du vin blanc pour un dernier petit apéro avant de terminer ce week-end voile au Havre.

    Si météo le veut … , en octobre nous irons faire la fête de la crevette à Honfleur et en novembre la traditionnelle fête du hareng ’’su l’quai’’ à Fécamp.

Les commentaires sont fermés.