Plage de la pointe du siège à Ouistréham

Voile et disco à Ouistreham, les 18 et 19 avril

SI MÉTÉO LE VEUT…

Un nouveau week-end voile, organisé par Denis Fousse, est programmé en direction de Ouistreham le samedi 18 avril et le dimanche 19 avril.

Le 18 et 19 avril nous irons à Ouistreham danser après une bonne journée de voile, sur les lieux de tournage du film « Disco »

Départ le samedi vers 10h , déjeuner en mer, puis dîner au port avant une sortie « danse » attention pantalon et chaussures de ville fortement recommandés.

Retour le dimanche en fin d’après midi.

Y a plus qu’à réserver et en piste !
Renseignement et inscription à TML : 02.35.41.14.49

2 réflexions au sujet de « Voile et disco à Ouistreham, les 18 et 19 avril »

  1. Compte rendu de la sortie par Phil HAL

    Nous sommes donc partis ce samedi 18 avril par mousson printanière liée au plaisir des marins.

    Le ciel correspond à une journée humide et peinant à se lever certes mais avec une météo annonçant un vent de Nordet de force 3 favorable. Il est 12h30, il est temps de larguer nos pointes.

    C’est donc sans pébroc que Tailana & Salsa prennent ensemble le large de la baie de Seine vers l’horizon bordant Ouistream.

    Une fois le chenal écarté sur tribord par la LH12, le bord est largue pleine toile et prend route à l’Ouest, croisant comme souvent sur sa route l’immanquable MS drague en action.

    Dans un sillage stable lors d’une accalmie momentanée, respectueuse pour la digestion d’une omelette provençale, l’équipage s’anime soudain lorsque Salsa se prit d’on ne sait quelle frénésie à lancer le spi. Ne s’en laissant pas compter, la réplique est inespérée pour Tailana élancée d’une bolée de 78 m² de plus pour forger les flots de sa cuirasse d’acier.

    Arrivée par l’alignement du chenal par cardinale Est Ouistream, croisement sur babord du Ferry de 17h30, puis passage de l’écluse nous menant en bassin calme pour frapper les amarres au ponton d’accueil.

    En cette fin d’après midi, l’annonce d’un apéro d’échange en commun sur Tailana ravive l’histoire de notre journée.

    Après le repas, cinq marins et marinettes de l’équipage commun s’organisent alors à faire tripot sur un tarot finement étarqué.

    Le dimanche 19 avril, nous passons l’écluse de 10h30 pour emprunter le chenal du retour ; la météo s’est renforcée F4 rafales à 5 par Nordet annoncé ; alors c’est dit 2 ris + 1 tiers sur l’enrouleur de génois pour Salsa et 1 ris sous trinquette & foc pour Tailana. La partie s’annonce gitante et belle à la fois par une mer commençant à écumer et le vent à s’établir à 5 accompagné de train de vagues d’environ 2 m, l’équipage est au près et s’enhardit à tailler pleine plume.

    En vue de la cardinale TX, nous remontons vers la zone de déversse et croisons d’un salut la MS pour rentrer par babord du chenal du Havre. Arrivée vers 17h45 après 7h de navigation tous mouillés lorsque le soleil arrive enfin nous épauler. C’est le rangement et fin de ce week-end TML.

  2. Récit de Georges

    Vendredi soir, Pont de Neuilly, c’est le point de rendez-vous des « co-voitureurs » affûtés, en cirés et motivés, ils vont se retrouver après quelques gags (ils sont à 1 mètre les uns des autres et ils s’appellent sur leurs portables) Il y a là ; Krista, sa sœur Alex, Houcine, et, un nouveau, Georges ! Tout ce groupe se lance vers le Havre au son d’un CD de Jazz (standards ! ) à oublier le temps gris… une « tuerie », comme diraient les jeunes collègues de Georges ! La conduite souple d’Alex, la Musique et les arrêts « clopes , rendent le trajet rapide. Au Havre : Kékonfait ??? On va manger, avant de s’installer dans les bateaux ; Georges est prévu sur « Nomade », ses nouveaux amis sur « Salsa »…c’est dur la discrimination entre anciens et nouveaux ! L’équipe « covoiturage » tente « les galets », le resto sympa de bord de plage, mais, trop tard, il faut aller chez le voisin… « ouah, ouah ! »…la bolognaise c’est du Canigou. hélas tout le monde, à table, ne peut remuer de la queue… dur, dur d’être (pris pour) un touriste !

    Bref, ce beau monde s’installe, après avoir constaté qu’ « après Minuit plus de pipi »…du moins au toilettes du port. heureusement il reste « l’arrache » en bout de ponton …ouais, c’est mal, mais ouais, bon !!

    Samedi matin ; crachin !Non, ce n’est pas un proverbe normand, c’est la réalité…dur, dur d’être en Hiver ! (humour normand du Nord !) Changement de bateau, les « Nomade » embarquent sur « Tailana » Les équipages deux bateaux « Salsa » et « Tailana » sont motivés…on y va ! Au port on entend une rumeur, un brouhaha : « y a de l’air ?? » « de l’air y a ?? »( Ils sont tous asthmatiques dans le coin ou quoi ? )

    Départ des deux bateaux, skippés par Benjamin et Alain, à l’heure de l’apéro après les courses d’avitaillement au supermarché. Il pleut, il pleut, il pleut !

    Au portant, dès le chenal paré, les volontaires pour « Voile et Disco » sont sur le rail…avec une pensée fraternelle pour Denis, l’organisateur, qu’un deuil inopiné oblige à assurer dans d’autres lieux … « spéciale dédicace Denis ! »

    On peut donc imaginer l’équipe : des gros machos en chemise bariolée… « pat’d’èph » et prêts à tout pour conclure. Et bien non ! Les équipes sont féminisées en diable, avec la présence d’Emma sur « Tailana ».Malgré une chute de cheval qui lui donne un aspect « femme battue », elle assure en gentillesse et compétence. Sur « Salsa », il y a une « paire de jumelles », outil indispensable à la bonne marche d’un bateau

    Krista et Alex, quatre yeux bleus intelligents qui éclairent le gris du ciel

    il y a aussi XXX, venue avec son ami, qui est, à lui tout seul, la (très) bonne humeur du bateau ; blagues et plaisanteries fusent à tour de bras, non-stop !IDonc route au portant « coolissime » , jusqu’à ce qu’Alain ne mette le Spi…donc sur « Tailana » … pareil ! régate quand tu nous tiens !

    « Salsa » a mis la pile à tout le monde…imparable ! A Ouistreham, arrivée à 17 heures ; écluse, écluse, écluse l’écluse et les apéros Y a rien à foutre à Ouistreham alors on écluse ! Là est le nœud gordien du récit ; on fait quoi ?? : Disco ? (sans Denis, l’instigateur du W E ) Pas Disco et, dans ce cas, est-ce qu’on trahit l’idée de départ ?? L’ensemble du groupe ayant du sommeil en retard a choisi la version « Apéro, Tarot et Dodo »… après, à bord de « Tailana », une super blanquette mitonnée par Philippe (ce fut difficile pour ceux qui voulaient l’option : « dodo et dodo »)

    Dimanche, au programme, écluse à 10 heures, on y est tous ! Meteo : 4 à 5 Nord-Est, avec rafales à 6 prévues Très beau départ dans l’abstraction (pas trop de visibilité), puis bord de près sur bord de près, avec une belle vue fugitive sur Houlgate, chère au cœur de Georges, depuis « Tailana » . Tout le monde est sur le pont à bord des deux bateaux

    belle leçon de voile dans toute sa noblesse : humide, gité, mais tonique !

    Sur « Salsa » ; un ris dans la G.V. et tours d’enrouleur, sur « XXXX » ; Yankee, foc et un ris dans la G.V. (et oui c’est un cotre !) On marche « un os entre les dents »… Sur « Tailana » la chute de cheval se rappelle au bon souvenir d’Emma qui souffre en silence mille douleurs…à bord de « Salsa » Houcine, l’ami discret, a un mal de crâne lancinant et Alex est barbouillée. pour le reste de la troupe, ça baigne ; au près, embruns , Mer « peu agitée », virements de bord, embruns, largage puis reprise de ris, embruns, virements de bord, avec un léger avantage pour « Tailana » qui a pris moins de Nord au départ (c’est la revanche de la veille).

    Arrivée au Havre sous un soleil éclatant, vers 18h, après les derniers virements pour éviter la drague qui bosse aussi le dimanche, elle.

    Rangement, toilette des bateaux, sacs sur le ponton, une dernière mousse pour la route, puis on se quitte en se promettant bien de revenir au plus vite. Qui prend sa moto, sa voiture …le groupe s’étiole peu à peu. Les « co-voitureux » reprennent le chemin au son du jazz…bluesy road…bluesy…blues. Ca passe super-vite un Week-end réussi !

Les commentaires sont fermés.